top of page

COMMENT SAUVER SON POISSON AVEC UNE BOISSON GAZEUSE.

Astuce #1 de 3


Un tournoi de pêche est l’opportunité de se mesurer à d’autres pêcheurs afin de tester nos compétences. Je participe depuis maintenant quelques années à des tournois de pêche à l’achigans et je prends les mesures nécessaires pour m’assurer qu’ils retournent à l’eau en pleine forme. Ceci est essentiel pour maintenir la survie de l’espèce et pour pouvoir continuer de prendre d’énormes achigans, qui nous permettent de remporter des tournois.


S’il vous est déjà arrivé de capturer un achigan et de constater que l’hameçon a causé un intense saignement, alors cet article devrait vous intéresser.


Parfois, l’hameçon peut se piquer sur la langue, au fond de la gorge ou bien avoir endommagé les branchies. Ces situations entraînent à l’occasion d’intenses saignements. Selon plusieurs études effectuées pas des biologistes, il est conseillé de remettre l’achigan à l’eau le plus rapidement possible quand cela se produit. Toutefois, lorsque vous vous retrouvez en situation de tournoi et que vous devez garder le poisson dans votre vivier, il vous faudra arrêter rapidement l’hémorragie.

Voici un petit truc pour y arriver. La première étape est de retirer l’hameçon. Ensuite, il vous faudra maintenir le poisson très fermement par la gueule, et y verser de la liqueur douce dans la bouche (Coke, Pepsi ou autre). Le liquide entrera en contact avec la lésion et il se produira une réaction chimique qui, la majorité du temps, fera cesser le saignement. Il est évidemment préférable d’effectuer cette opération au-dessus de l’eau, car le poisson n’avalera pas la boisson et elle s’écoulera par ses branchies. En procédant ainsi, la liqueur tombera dans l’eau et non sur le plancher de l’embarcation.


Comme la plupart des tournois d’achigan au Québec et en Ontario se déroulent par équipe, cette opération s’exécute très bien à deux : un coéquipier maintient l’achigan et l’autre verse le liquide dans la bouche. À ce moment, gardez en tête que l’achigan se débattra vigoureusement, il faut donc éviter d’échapper le poisson et le perdre à l’eau. Pour cette raison, on doit le tenir très fermement par la gueule. Si le saignement n’arrête pas complètement, vous pouvez répéter l’opération une deuxième fois.


Lorsque cela sera réussi, il est primordial de mettre rapidement le poisson dans le vivier. À ce moment, il est préférable de ne pas utiliser l’aérateur du vivier mais plutôt la pompe en permanence et permettre d’avoir continuellement de l’eau fraiche. Combinez cette action avec la pompe de cale afin évacuer l’excédent d’eau pouvant s’accumuler.


Pour ma part, avoir une bouteille de liqueur douce lors de tournoi fait partie des outils qui contribuent à garder les achigans en vie, au même titre que des pinces de type long nose, sac de transport des poissons, snap weight, aiguille à fizer etc. Après avoir testé différentes marques de liqueurs douces tel que Coke, Pepsi, Sprite, 7up, Sans nom, Montain Dew, je n’ai remarqué aucune différence dans l’efficacité de celles-ci pour arrêter un saignement.


Veuillez noter qu’il n’y a aucune étude scientifique sur cette procédure. Elle a cependant permis de sauver plusieurs achigans, en les empêchant de saigner abondamment et ainsi effectuer une remise à l’eau réussie.


Steve Goupil,

Chroniqueur Big Bass Québec.


DECOUVREZ NOS CONCOURS

BONNE CHANCE À TOUS

959 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page